Written by  Nov 08, 2019 - 1730 Views

Le loup assassiné

Il s'appelait Paulo Paulino Guajajara. Au fond de la forêt amazonienne dans laquelle il vivait, on le surnommait "Le loup" .

Le jeune homme a été abattu d'une balle dans la tête par des bûcherons illégaux, qui viennent couper des arbres sans autorisation.

Une pratique qui augmente depuis l'arrivée au pouvoir du nouveau président brésilien. Jair Bolsonaro a promis d'ouvrir les terres autochtones protégées au développement économique. Ces terres, le jeune indigène les protégeait effectivement, à la tête d'un groupe créé en 2012, les Gardiens de la forêt.

Parfois les hommes de la tribu des Guajajaras arrêtent un bûcheron en flagrant délit. Dans une interview en septembre, "Le loup" avait déclaré que protéger la forêt était dangereux, mais qu'il ne fallait pas céder à la peur. La police a promis de diligenter une enquête.

Postes en vedette

Contact Info

  • Lorem Ipsum is simply dummy text of the printing and typesetting industry. Lorem Ipsum is simply dummy text of the printing and typesetting industry.
  • No 1123, Marmora Road, Glasgow, D04 89GR.
  • (801) 2345 - 6788 / (801) 2345 - 6789
  • Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…