Written by  Festival de Carthage Aoû 14, 2023 - 4961 Views

Reboukh et Erkez Hip Hop à Carthage - Une belle fusion entre tradition et modernité

Une soirée pur jus tunisienne qu’a vécu le public nombreux, samedi 12 août 2023 au Théâtre romain de Carthage. Une fusion entre musique traditionnelle proposée par « Rboukh » de Hatem Lajmi et modernité qu’on retrouve dans « Erkez HI Hop ». Deux spectacles complémentaires musicalement et visuellement suberbes en une seule soirée pour le plus grand bonheur des festivaliers.

La première partie a été consacrée au « Reboukh ». Plus d’une trentaine de musiciens, chanteurs et comédiens dont Jamel Madani, tous habillés en costume Dengree bleu, Zonnar (large foulard, mechmoum de jasmin fixé à l’oreille, ont enflammé les gradins avec des rythmes effrénés issus du patrimoine de la musique tunisienne notamment celle des Zeouis (Marabouth). Une musique
citadine qui incite à la danse voire à la transe.

« Reboukh » où l’art du mezzoued (cornemuse), instrument spécifique à ce genre de musique qui se situe entre le profane et le sacré. Très proche de « Nouba » et « Hadhra » de Fadhel Jaziri, le Reboukh s’inscrit dans ce même univers soufi. Des voix spécifiquement masculine ont assuré le spectacle : Outayl Maâouia, Hichem Ben Amor, Amir Bouz3iba, Mahmoud Habib, Hassen Kéfi et Nabil Ouerghi ont chanté tour à tour, durant 1h15 les 12 noubas : « Zad Ennebi » à l’entame puis « Manoubia », « Sidi Ali Ben Salem », « Sidi Mansour », « Sidi Abdelkader », « Sidi Ali Azziz », « Rais Labhar » et d’autres morceaux accueillis des you you et des ovations. Le public s’est amplement défoulé avec ses sonorités alliant tradition et modernité.

La deuxième partie de la soirée a été animé par « Erkez Hip Hop » qui a présenté des expressions musicales originales et toniques. Une sorte de fusion entre plusieurs genres musicaux affranchis. D’univers musicaux différents, les artistes de cette formation partage en commun l’esprit pop. Ils revisitent avec talent le mezzoued et le rap. Un bon mélange où toutes les frontières sont abolies pour un voyage musical sans fin.

« Erkez Hip Hop » est un projet porté par le collectif Debo cformé de jeunes rappeurs, ingénieurs du son, musiciens, photographes, graphistes qui œuvrent pour des projets à vocation culturelle, sociale et éducative par le biais de la musique. Une véritable dynamique caractérise ce projet qui se nourrit et évolue en fonction des apports d’artistes. 

Vipa, Massi, Kais Kikli, Mehdi Chamam, Anis Mahwachi Tiga Blakna, Mohamed Ali Chebil sont accompagnés de musiciens qui jouent d’instruments à percussion : bendir et darbouka, mezoued et qanoun pour révéler des pistes originales de sonorités où se croisent plusieurs musique populaire à la fois orientale et occidentale. Entre musique populaire et musique urbaine se crée une autre voie entreprenante à laquelle semble adhérer le public jeune.

La surprise de la soirée est la présence de la jeune chanteuse Najet Ounis qui a interprété « Ya 3jbakchi » en compagnie de Massi et Mehdi Chamam. En solo, en duo ou en trio, les chanteurs ont offert au public un bouquet de leurs titres novateurs dont « Trouchika », « Houita », « Nafess », « Laâriba » qui a déchainé la foule. Cette dernière a apprécié cette fusion musicale innovante et originale de
cette formation qui a sans doute un bel avenir devant elle.

Postes en vedette

Contact Info

  • Lorem Ipsum is simply dummy text of the printing and typesetting industry. Lorem Ipsum is simply dummy text of the printing and typesetting industry.
  • No 1123, Marmora Road, Glasgow, D04 89GR.
  • (801) 2345 - 6788 / (801) 2345 - 6789
  • Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…