Written by  Avr 15, 2020 - 807 Views

Redoutable efficacité du cuivre

24 heures sur du carton, 48 heures sur du plastique, plusieurs jours sur le fer… et moins de 4 heures sur du cuivre.

Si l’on savait déjà que face au coronavirus, toutes les surfaces ne se valent pas, le métal rouge est d’une efficacité qui le place bien au-dessus des matières du quotidien.

Des propriétés antiseptiques redoutables qui s’appliquent à tous les micro-organismes, et qui commencent pour certaines entreprises à servir d’argument marketing.

Rien à faire, cet élément que l’on retrouve dans tant d’objets, en général sous forme d’alliage en association avec un autre métal comme du zinc ou de l’étain, est le plus fort.

Non seulement contre le Covid-19, mais aussi d’autres virus, à l’image de la grippe aviaire (H1N1) : l’effet est quasi-immédiat, fait “exploser” le micro-organisme parfois en quelques minutes seulement, pour reprendre les mots de Bill Keevil, microbiologiste à l’université de Southampton (Grande-Bretagne).

*Des atomes de cuivre qui ne laissent rien passer Virus, microbes, bactéries…le cuivre possède donc une propriété autonettoyante unique, plus encore que des métaux lourds comme l’or et l’argent, connus eux aussi pour leur capacité antiseptique.

Une combativité due essentiellement à sa composition atomique: chaque atome de cuivre contient un électron libre, qui vient oxyder les molécules du micro-organisme, l’endommageant grandement.

Même alors, le cuivre n’en a pas fini avec l’indésirable: ses ions agissent comme de véritables petits missiles, endommageant l’enveloppe de tout microbe ou autre organisme qui viendrait s’y frotter.

Cette action purificatrice du métal conducteur n’a rien de nouveau: des Phéniciens traitants les blessures de guerre au bronze, un alliage du cuivre, pour éviter les infections, jusqu’aux instruments de médecine moderne.

Si aujourd’hui encore, les études continuent pour mieux comprendre comment le cuivre est une telle force tranquille face aux envahisseurs biologiques, l’actualité pousse les entrepreneurs à mettre en avant le cuivre comme une panacée anti Covid-19.

À l’heure où le liquide antibactérien manque et où des porte-avions entiers doivent être désinfectés, l’argument marketing d’une surface autonettoyante est sans égal.

Tagged under

Related items

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Postes en vedette

Contact Info

  • Lorem Ipsum is simply dummy text of the printing and typesetting industry. Lorem Ipsum is simply dummy text of the printing and typesetting industry.
  • No 1123, Marmora Road, Glasgow, D04 89GR.
  • (801) 2345 - 6788 / (801) 2345 - 6789
  • Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…