Written by  Déc 30, 2019 - 678 Views

Lybie: comprendre la crise

Jeudi, l'autoproclamée Armée de la Libération nationale (ANL) de haftar déclare la guerre à ses ennemis de l'ouest en lançant un assaut sur la capitale, siège du Gouvernement d'union nationale (GNA) de Fayez al-Sarraj. Le maréchal Haftar prédit.. alors un succès express En réalité, le GNA parvient à stabiliser la ligne de front grâce au renfort de milices régionales, notamment celles des Misratis. Un raid aérien est même effectué contre une position de l'ANL, à une cinquantaine de kilomètres au sud de Tripoli. Cette contre-offensive, surnommée « Volcan de la peur », doit « nettoyer toutes les villes libyennes des agresseurs », indique un porte-parole. Au moins 21 personnes ont été tuées et 27 autres blessées, selon un bilan du ministère de la Santé du GNA qui n'a pas précisé si les victimes sont des civils ou des combattants. De son côté, l'ANL a annoncé samedi avoir perdu 14 combattants.

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Postes en vedette

Contact Info

  • Lorem Ipsum is simply dummy text of the printing and typesetting industry. Lorem Ipsum is simply dummy text of the printing and typesetting industry.
  • No 1123, Marmora Road, Glasgow, D04 89GR.
  • (801) 2345 - 6788 / (801) 2345 - 6789
  • Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…