Written by  Nov 09, 2020 - 1655 Views

Big data et environnement :Une vérité loin d'être virtuelle

SKY WORLD NEWS/Les données personnelles récoltées et leur traitement représentent un impact climatique majeur dans notre société.

 

Des milliards de kilowatts sont nécessaires aujourd’hui pour sauvegarder nos tweets, nos mails, nos recherches, nos clouds, nos SMS et les informations issues des appareils connectés.

Les données des entreprises et des institutions publiques sont elles aussi concernées. Les informations stockées se multiplient à un rythme effréné et leur sauvegarde se doit de le suivre, d’autant plus que des données sont conservées .

Selon Greenpeace, la consommation d’énergie que cela nécessite représente aujourd’hui 2 % de l’énergie mondiale.

Les informations numériques sont stockées dans des Data Centers, immenses hangars à serveurs.

Le fonctionnement des machines consomment d’autant plus d’énergie que leur fonctionnement est continu.

Les températures engendrées par leur activité sont élevées et afin de garantir un bon fonctionnement, il est nécessaire de garder une température constante de 25°C. Des systèmes de refroidissement eux aussi gourmands en énergie sont donc indispensables.

En  2008 : 56 milliards de kilowatts étaient nécessaires à leur fonctionnement.

Ce chiffre devrait atteindre 104 milliards en 2020 soit presque le double.

Postes en vedette

Contact Info

  • Lorem Ipsum is simply dummy text of the printing and typesetting industry. Lorem Ipsum is simply dummy text of the printing and typesetting industry.
  • No 1123, Marmora Road, Glasgow, D04 89GR.
  • (801) 2345 - 6788 / (801) 2345 - 6789
  • Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…